top of page

JOHN LIVINGSTONE - LEARMONTH The Cradle of The Rhône

Dernière mise à jour : 14 déc. 2023


DOMAINE DE FONTBONAU



LVT 2020 r 2022 wh Un projet lancé en 2008 par les amis d'enfance Jérôme Malet, dernièrement du Domaine Sarda-Malet, producteur de vins doux de haut niveau à base de vieux Grenache notamment à Perpignan dans les Côtes du Roussillon, avec Frédéric Engerer, qui est bien connu pour son travail à Château Latour, et plus récemment à Château-Grillet dans le Rhône Nord.

 

Jérôme était aux prises avec un flot constant de constructions de maisons tout autour du vignoble familial dans le Roussillon et une bureaucratie très antipathique. Il était déterminé à rechercher un endroit véritablement rural et isolé, doté également de son propre approvisionnement naturel en eau, afin de pouvoir recommencer dans de telles circonstances.

Fontbonau est entourée de chênes truffiers et de pinèdes, avec 2 ha de lavande et 4 ha d'oliviers plantés depuis 2008. Au total, 50 hectares, dont 17 de vignes à 350 mètres, dans une zone cachée près de la chaîne de la Lance. . Il est marqué par une fraîcheur naturelle, des sols calcaires à argiles fines et silico-calcaires, des sous-sols de grès fermes. Un ruisseau alimente la cave en eau et permet d'irriguer les jeunes vignes et les arbres fruitiers.

 

L'ancien propriétaire envoyait sa récolte à la Cave Coopérative de Visan. Le tout est désormais vinifié au domaine, à la fois biologique et biodynamique.

Les vins sont vinifiés avec peu d'intervention, pigeage manuel inclus, avec des levures sauvages pour les rouges. Il existe deux Côtes du Rhône rouges, le Domaine de Fontbonau qui est composé à 90-100 % de Grenache (1945 et plus), 0 à 10 % de Syrah ; le 2020 était d'une grande intégrité et de fer, un vin sanglant. Le Côtes du Rhône Les Chaux de Fontbonau rouge est composé de 75 à 80 % de Grenache (début des années 1950), de 20 à 25 % de Syrah (début des années 1980) ; le 2018 est un vin ***(*) qui a supporté la modération de son millésime.

 

Le Côtes du Rhône blanc est composé à 90-95% de Roussanne, 5-10% de Viognier (tous deux 2009) issus de la même parcelle sur des sols fermes de grès ; partie cuve en chêne Stockinger, partie cuve acier manutentionnée, c'est un vin de style, **** en 2022 comme en 2019.

 

Jérôme Malet Frédéric Engerer

Lieu-dit Fontbonau 26770 Montbrison-sur-Lez

Tél : +33(0)6 80 17 03 88 

Pourcentage exporté : 80 %, avec pour objectif d'équilibrer vers 50 %

 
LES VINS

75-80% Grenache (début des années 1950), 20-25% Syrah (début des années 1980) avec de nouvelles plantations de vignes massale greffées à la main depuis 2008 sur des sols gréseux, vendangées à la main, macération pré-fermentaire à frais de 3 jours, cuve en acier de 4-5 semaines vinification, levures sauvages, pigeages manuels, remontages, élevage de 5-11 ans en fûts de chêne de 228 litres et 600 litres 10-12 mois, vin bio, biodynamique


Millésime 2018

Même couleur rouge ; au nez, des notes de framboise, de chêne doux et de pin. La bouche s'est installée dans une routine feutrée, conserve une teneur douce, de fruits rouges, la modération du millésime présenté, avance en douceur. Un Comté âgé de 55 mois [oui] lui apporte de la vivacité. 

14,5°. 2027-28

Valoration ***(*)


90-100% Grenache (1945 et plus), 0-10% Syrah issue de calcaire meuble avec sols silico-calcaires vendangés à la main, macération pré-fermentaire fraîche de 2-3 jours, 60% égrappés, vinification en cuve acier de 3-4 semaines, sauvage levures, pigeages manuels, remontages, élevage 40-50% fût Stockinger 30 hl, 25-30% cuve béton, 25-30% 1 an ex Chât Latour fûts de chêne de 225 litres 12 mois, 2 g de SO2 ajouté post malo , vin non collé, filtré, biologique, biodynamique, 20 000-25 000 b


Millésime 2020

Rouge foncé ; arôme vif et soutenu de framboise avec des airs vifs d'herbes, de pin et de notes locales. La bouche présente une bonne intégrité, un fruit de qualité sur patins à roulettes, de la réglisse et du menthol mêlés vers la finale, où l'on retrouve des notes sanguines. Il y a du bon fer là-dedans, une lueur tardive, la finition complètement chargée. Sa colonne vertébrale qui le traverse le met en place. 15°. 2031-33 mai 2023

Valoration : * * * *


90-95% Roussanne, 5-10% Viognier (tous deux 2009) issus de la même parcelle sur sols fermes de grès, vignes ayant accès à l'eau dans les sous-sols, vendanges manuelles, fermentation en cuve inox, levures sauvages, élevage 35% 12 hl Cuve de chêne Stockinger , cuve inox 65% 5-6 mois, malo complété, vin biologique, biodynamique, anciennement appelé La Lance de Fontbonau, 4 500 b


Millésime 2022:

jaune brillant; a un nez beurré, des airs discrets de pêche et de prune blanche. La bouche est détaillée, livrée avec une jolie précision, se termine sur une belle garniture, grasse, ronde. Il est élégant, calme, montre un arrière-goût discret de citron vert et de la clarté. « Ici, les vignes ont accès au puits d'eau, et le 15 août la canopée était verte grâce à son humidité qui venait des sols et non du ciel ; nous avons vendangé les blancs le 10 septembre », Jérôme Malet. 13,5°. Jusqu'en 2026 mai 2023

Valoration : * * * *


Millésime 2019:

robe jaune encore soutenue ; le nez évoque le chèvrefeuille, le miel-abricot, c'est une affaire de douceur. La bouche alvéolée, joliment grasse et accommodante, des plus suaves sur sa texture, est réussie, stylée. C'était 100% fermenté en fût. 14°. Jusqu'en 2027

Valoration : * * * *

JLL- Mai 2023

 

bottom of page
<